Les passages de grade ont commencé

Classé dans : Actualités, Vie du Club | 0

Vendredi soir, le LAM est entré dans sa période d’évaluation du niveau de ses licenciés. Comme cela avait été annoncé par nos deux enseignants, Julien et Raphaël, les premiers passages de grade ont eu lieu. C’est toujours un moment important pour les aïkidokas, car, faute de compétitions, ils ne peuvent mesurer leur évolution qu’à travers ces passages de grade. Trois licenciés avaient postulé à cette première session. Ils ont donc pris place, en respectant les règles ancestrales du déplacement, face au jury composé de nos deux enseignants qui après les avoir salué, leur a indiqué la technique à réaliser sur une saisie donnée.

Les deux premiers candidats ont été Axel, élève du cours enfants, qui a rejoint le cours adultes il y a deux ans, et prétendait au grade de 4e kyu, et Hélène, licenciée depuis deux ans, qui postulait au 5e kyu. Puis, ce fut au tour de Yoann, élève depuis trois saisons, qui a présenté son 1er kyu. Pour obtenir ce dernier palier avant le shodan, il a subi un examen poussé, au cours duquel il a pratiqué en suwari waza (à genoux) et en tachi waza (debout), à mains nues, face à des attaques d’abord également à mains nues, puis avec armes (jo et tanto). Deux uké (partenaires) avaient été mobilisés pour cette séance intense, destinée à faire monter le stress chez l’élève. Yoann, licencié très assidu, a démontré suffisamment de maitrise technique et de rigueur dans son travail pour se voir décerner son 1er kyu.
C’était donc un carton plein pour cette première session d’examen.

Les lauréats auront l’occasion d’arroser leur nouveau grade, lors du repas de fin d’année, qui aura lieu ce vendredi 17 décembre, à la place des cours enfants et adultes, qui sont donc annulés.

Le club espère vous retrouver nombreux au cours de reprise, le lundi 3 janvier 2022. Et d’ici là, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année.

Axel présente ikkyo
Hélène execute shiho nage
Yoann pare une attaque au jo
Teddy attaque Yoann kata dori men uchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *